Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
GAF

GAF


groupesToute l'association

La Gymnastique Artistique Féminine (GAF) est un sport qui se compose de 4 agrès différents : le saut de cheval, les barres asymétriques, la poutre et le sol.

Au sein des Trinitaires la GAF peut se pratiquer sous deux formes d’animation : en loisir ou sous forme d’entraînement qui a pour but l’optimisation de la performance. C'est un choix des gymnastes de participer aux compétitions ou non sachant que ces dernières peuvent être individuelles ou en équipes.

 

 - Comment se passe une séance d'entrainement?

Les gymnastes sont regroupées par catégories d’âge. Encadrées par un ou plusieurs entraineurs, elles commencent par s'échauffer. Puis après une préparation physique elles commencent à évoluer sur les différents agrès. En général chaque groupe possède deux entrainements par semaine, un assuré par Séverine possédant le brevet d'état et l'autre par des entraineurs bénévoles.

 

C'est par sa condition physique et son entrainement que la gymnaste va, au fil du temps, acquérir des bases essentielles et réaliser des acros de plus en plus compliquées. L'évolution est souvent dûe à une répétition assidûe des enchainements.

En Gymnastique Artistique Féminine, la gymnaste recherche l'élégance et la technicité aux barres asymétriques, l'équilibre à la poutre, la légèreté et la chorégraphie au sol et l'impulsion au saut de cheval. Chacun de ces quatre agrès, tous plus difficiles les uns que les autres, exige le plus haut degré de perfection : le réglage et la coordination des mouvements doivent cohabiter en harmonie, dans une composition de mouvements créatifs.

 

  • La table de saut : vive comme l'éclair

Chaque saut possède sa propre valeur en fonction de sa difficulté : la complexité du saut, l'envol, la tenue du corps et la réception. Les jeunes filles doivent impérativement poser les deux mains sur la table de saut placée dans le sens de la piste d'élan.

Après l'impulsion des deux pieds sur le tremplin ou le trampoline et un très bref appui des mains sur la table, la gymnaste réalise une figure acrobatique dans l'espace qui doit être suivie d'une réception sur tapis la plus stable posible. Dynamisme, amplitude, puissance et précision dans les rotations caractérisent les différentes phases.

 

  • Les barres asymétriques : l'éloge de la virtuosité

Très spectaculaire, cet agrès est un mélange de force, de précision, de concentration et de courage.

Les mouvements balancés sont prédominants à cet appareil. La gymnaste, sans temps d'arrêt, évolue sur les deux barres, en avant et en arrière, au-dessus, entre et au-dessous des barres. Elle alterne des phases d'appui et de suspension, des changements de face et de prises, et des grands tours; sans oublier la sortie qui est une combinaison de rotations avants, arrières ou longitudinales.

 

  • La poutre : la conquête de l'équilibre

Pendant plus de 70 secondes (la durée de l'exercice à la poutre ne doit pas dépasser 90 secondes), sur une bande large de dix centimètres, la gymnaste se joue des lois de la pesanteur. Cet exercice associe acrobaties, souplesse, équilibre, rythme et expression. Une technique de précision et un grand pouvoir de concentration sont les clefs de la réussite à cet agrès.

La gymnaste alterne sauts, mouvements acrobatiques et équilibres dans un mouvement chorégraphique. C'est un appareil très redouté où les chutes sont fréquentes et où la gymnaste doit utiliser toute la longueur de la poutre.

L'exercice est caractérisé par l'élégance, la flexibilité, le rythme, le tempo, l'équilibre, la confiance et la maîtrise.

 

  • Le sol : la légèreté de l'être

Le sol est l'épreuve phare de la gymnastique féminine. La chorégraphie doit correspondre au caractère de la musique et au type de la gymnaste. Elle vole, virevolte, tourne, saute et danse à la fois avec grâce et virtuosité, pendant plus d'une minute dix, en utilisant toute la surface du praticable. L'expression et l'émotion doivent aussi être au rendez-vous pour se démarquer des autres face aux juges.

Un enchaînement actuel comporte de trois à quatre diagonales (très rarement cinq). Le rythme, la vitesse et l'humeur du programme doivent varier. Individualité, originalité, maturité, maîtrise et une exécution artistique sont nécessaires pour obtenir une note élevée.

 

Recherche

Inscriptions

Saison 2017-2018

Les inscriptions en ligne sont Ouvertes

S'inscrire au club


PHOTOS

logoslogoslogos

RÉSULTATS

Aucun résultat à afficher.

Partenaires